Live

Mozart l’Opéra Rock : le come back

5 ans après leur première date au Palais des Sports de Paris, la comédie musicale Mozart l’Opéra Rock remonte sur les planches avec une version symphonique. J’étais présente lors de leur passage à Genève le 4 octobre dernier : petit debrief.

Première surprise, la salle de l’Arena de Genève pleine à craquer ! Qui aurait cru que quelques années plus tard les fans seraient toujours aussi présents ?

Le spectacle commence… L’orchestre symphonique  de Kiev et les musiciens se mettent en place, ils entonnent les premières notes et la magie opère ! Maeva Méline et Solal ouvre le bal avec  » Penser l’impossible » et là on se dit : W-O-W. L’orchestre symphonique donne une sacrée dimension et une puissance aux chansons. Ces dernières s’enchaînent dans l’ordre initial de la comédie musicale avec des artistes très familiers pour certains.
On retrouve sur scène Mikelangelo Loconte toujours aussi énergique, une Melissa Mars envoutante, Maeva Méline pleines de malices, Solal avec une belle présence scénique, une Diane Dassigny splendide et Florent Mothe à nouveau plongé dans la peau de Salieri (tant attendu ! Puisqu’il n’apparaît qu’à partir du 2ème acte).
L’orchestre de Kiev a embelli les chansons, d’ailleurs de nouvelles -présentes dans l’album, mais pas dans la version d’origine- font leurs apparitions. Je suis complètement fascinée par « Je danse avec les dieux » interprétés par Melissa Mars et Mikelangelo Loconte, l’orchestre donne un tel coup de peps !  Je vois une troupe complice et surtout heureuse de retrouver la scène, ça fait plaisir.

En plus d’un orchestre symphonique, la mise en scène est elle complètement inédite aussi, les artistes ont troqués leurs costumes d’antan, pour de magnifiques ensembles (- mention particulière pour les robes des filles).  D’énormes écrans surplombaient l’arrière de la scène avec de superbes visuels.

Enfin le final arrive, le rituel n’a pas changé : dès les premières notes, les gens se dirigent vers la scène pour un moment de partage avec la troupe. Tous ensemble, ils reprennent « C’est bientôt la fin » et « L’Assasymphonie » en choeur avec le public.

Honnêtement par moments,  j’ai trouvé la version symphonique quasi meilleure que la version originale. Alors si tu as pris plaisir à voir la comédie musicale (comme moi), tu vas adorer le concert crois-moi sur parole ! Le public genevois était particulièrement bon ce soir, les préjugés ne feront plus long feu. 😉

En bref

Les plus :

  • L’orchestre symphonique fait toute la différence, vous redécouvrirez les chansons de Mozart l’Opéra Rock sous un nouvel angle.
  • Des artistes disponibles, une séance de dédicaces a été improvisée à l’extérieur.

 Les moins :

  • Les problèmes techniques de la projection visuelle, seule une partie fonctionnait par moment. Heureusement, rien de grave.

 

Facebook officiel Mozart l’Opéra Rock 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply