Live

Grand Blanc x La Maison de la Poésie

GB

Dans la vie d’un jeune groupe, la prise de risque s’avère bien souvent payante. Au fil de ma soirée de samedi soir, je me suis laissée guidée par Grand Blanc et sa ville bicolore. Un concert banal en perspective à La Maison de la Poésie, j’avais pourtant bien été prévenue :  « Concert littéraire » mentionnait l’événement Facebook.

« La forme d’une ville » est une idée, un concept original ou encore un concert conceptuel. Le groupe nous raconte leur ville par des chansons choisies avec soin, des reprises et des chansons du nouvel album « Mémoires Vives ».

Il est aisé pour un groupe de rester sur ses acquis. Grand Blanc a fait preuve de maturité et d’humilité en évitant la setlist classique : les chansons auxquelles tout le monde s’attend. Le groupe nous prend au contre pied en les plaçant presque au « second plan ». Elles restent utilisées à bon escient car elles habillent et accompagnent la ville. Un monument cher au groupe que l’on retrouve à la surface de leur premier EP où Metz et ses cathédrales y sont stylisées à l’encre indélébile.

Concert intello poussé à son paroxysme par le lieu. La Maison de la Poésie où même le nom de la salle épouse l’état d’esprit Grand Blanc et la force de leur plume. Je me sens privilégiée dans cette petite salle d’à peine 200 places assises, les regards indiscrets ne comptent plus , la musique se fait simplement ressentir dans le coeur, le corps et l’esprit.

Leur prestation est admirable. Les premiers échos du premier album se font entendre et les premières surprises aussi. Les effets d’ondulation sonore qu’utilise la chanteuse sont divins et nous titille l’appétit pour « Mémoires Vives ». Le groupe nous a aussi gâté avec des invités inédits comme Master Clap de Bagarre et François de Blind Digital Citizen. Cette performance créée de toute pièce tient aussi son succès par les visuels projetés : des villes sous toutes les formes, couleurs et géométries.

Vous pouvez suivre ces prodiges sur leurs réseaux sociaux. Le baptême de l’air de l’album Mémoires Vives (sortie 19 février 2016) se fera à la Maroquinerie le 15 mars 2016, ne traînez pas avant que les places ne se revendent à prix d’or !

Et comme à chaque fois que je prend Grand Blanc en photos, mes photos sont dirons-nous de qualité très moyenne. Alors j’en poste juste 4, pour le souvenir.



You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply