Live

Dirty Dancing, la comédie musicale

Dirty Dancing

Comédie musicale événement en ce début d’année…je vous dis tout sur Dirty Dancing !

Une semaine après la première, me voilà déjà dans la salle du Palais des Sports à Paris. Le spectacle est visiblement très attendu, puisque le public très nombreux fourmille déjà à l’entrée du Palais. A priori, un public essentiellement féminin. Presque 25 ans après la sortie du film Dirty Dancing, je remarque toujours l’effervescence autour de «Bébé»  et «Johnny». Allons voir ce que ça donne.

Pour commencer, une petite confidence : je n’ai jamais vu le film Dirty Dancing. Hé oui, c’est surprenant je sais. Au moins, ça me permet de vérifier si l’histoire est compréhensible ou non.
Le spectacle démarre avec un tableau de danse. Le public frétille sur place. Aux premières notes « Hey ! Baby », il l’entonne en coeur.  J’écoute autour de moi, le spectacle semblerait être calqué sur le film. J’ai très facilement suivi.

Je qualifierai plus Dirty Dancing comme un spectacle musical, plutôt qu’une comédie musicale. Les morceaux chantés passent largement après la danse (qui reste l’élément central, en même temps si ça s’appelle Dirty DANCING ce n’est pas pour rien ;-)). Alors, j’aurai peut-être apprécié des  morceaux chantés mis plus en avant, mais ça reste fidèle au film ! A mon avis, vous n’êtes pas comme moi (le film vous connaissez ;)), alors a priori pas besoin d’expliquer le synopsis.

L’orchestre live est très bien intégré, il se trouve juste au dessus de la scène.
La scène du Palais des Sports offre un espace très grand, nous changeons de décors en décors à l’aide des écrans LED disposés le long de la scène pour amplifier le côté réaliste. J’aurai peut-être apprécié plus de décors matériels car ça peut parfois sembler vide.
Les scènes de danse sont délicieuses et punchy. Le fameux tableau du final est très attendu ! La salle s’est réveillée d’un coup, je me croyais dans un stade de foot. 😛 J’ai adoré ce moment !!

Côté casting, le rôle phare est tenu par Corentin Mazo qui interprète Johnny. Il a joué dans les comédies musicales « Mozart l’Opéra Rock » et « 1789, les Amants de la Bastille ».  Danseur de profession, c’est son premier grand rôle en tant que comédien. Il semblait évident d’avoir choisi un danseur pour interpréter ce rôle dans Dirty Dancing, je pense qu’avec le temps son jeu de scène va s’améliorer !
J’ai pris plaisir à retrouver Dan Menasche, interprète de Lumière dans la Belle et la Bête, il a l’honneur de chanter «The time of my life » et ce n’est pas pour nous déplaire. Et bien sûr, Mélina Mariale ( DISCO, la Belle et la Bête) pleine d’énergie !

En bref :
J’ai passé un très bon moment ! J’ai hâte de voir comment le spectacle va évoluer, les petits détails peaufiner. Pour les aficionados de Dirty Dancing, le spectacle est définitivement à aller voir pour revivre l’histoire et se rappeler de la nostalgie de l’époque.

 


Crédit photos : Alain Guizard
Dirty Dancing jusqu’au 15 mars 2015 au Palais des Sports, puis en tournée dans toute la France.
A Genève le 18 et 19 septembre 2015.

Pour réserver vos billets rendez-vous sur le site officiel Dirty Dancing.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply